Le Lean Management appliqué au BTP : Pourquoi ? Comment ?


Le Lean Management, vous connaissez ? Une philosophie ou un état d’esprit, ou plus exactement, un mode de pensée et un business model à la recherche de :

  • Moins de Gaspillages ( Muda) : temps d’attente, surstock, surproduction, déplacements inutiles, sur-qualité, non-qualité
  • Plus de Valeur Ajoutée : pour le client, ce qu’il est prêt à payer avec une confiance QCD (qualité cout délai)

Une caisse à outils : VSM, 5S, SMED,KAISEN, KANBAN, ISHIKAWA ...

Des outils souvent déjà connus par les Responsables Qualité mais peu ou mal utilisés, dans le secteur du BTP.

Effectivement, dans le BTP, ils s’appliquent sur une toute petite partie :

  • Propreté / Sécurité : 5S, 1/4h ou causeries sécurité…
  • Résolution de problème : Arbre des causes en Sécurité, 5M…

Vous pouvez aller plus loin encore avec :

  • le Diagramme des Flux et la recherche des valeurs ajoutées
  • le Diagramme Spaghetti pour organiser un mieux les installations d’un chantier
  • le Genchi Gembutsu (travail en équipe afin d’avoir les bonnes idées opérationnelles)
  • les Gemba walk (implication de la direction pour engager une supervision active continue)
  • le Management visuel afin que tous soient informés des résultats du quotidien
  • etc

outils d’une puissance considérable, lorsqu’ils sont bien orchestrés et sous forme de Percée KAIZEN, avec des résultats en 5 jours !

Alors….. C’est parti !

Commençons par réviser vos processus dans cet esprit, en supprimant la non-valeur ajouté, avec les équipes du terrain en décloisonnant les services (passage d’une position de spectateur à une position d’acteur)

  • Ne gardons que les Incontournables, ou les étapes clé
  • Communiquons par tout moyen sur ces points
  • Créons vos indicateurs et demandons à vos équipes de les suivre au quotidien par chantier ou par affaire
  • Impliquons les responsables dans une Supervision Active

Et soyons innovants, inventifs dans le management visuel notamment … Nous aurons des résultats spectaculaires !!!

Exemple d’étapes clé à systématiser :

  • Visite de chantier
  • Revue de contrat
  • Transfert entre le BE et le Conducteur de Travaux avant la préparation des chantiers
  • Suivi du budget de chantier
  • Suivi des indicateurs de production (heures, rendements attendus) en comparaison au budget initial ou recalé
  • REX (Retour d’expérience) de fin de chantier
  • etc

Certaines entreprises du BTP ont déjà expérimenté, avec grand succès, certains de ces outils, effectivement, souvent crées pour l’industrie.

Témoignage du Directeur des Opérations, chez un de nos clients : « La méthode est bluffente ; je ne pensais pas arriver à de tels résultats en si peu de temps »

Témoignage du PDG : « Face aux constats venant du terrain, il est parfois difficile de supprimer des étapes ou de se séparer d’outils que l’on a mis tant de temps à instaurer, mais comme la démarche nous en montre immédiatement l’intérêt, la décision est souvent très vite prise.

Témoignage du Consultant intervenant au sein de ce groupe : « Les méthodologies de travail surprennent les habitudes de ce secteur d’activité ; elles permettent de révéler des talents non identifiés, elles permettent une remise en cause profonde de pratiques que l’on « croyait » les meilleures, elles permettent de surprendre même le Comité de Direction, c’est une aventure humaine très intéressante. »

Et pour aller plus loin dans la supervision active, retrouvons tous nos indicateurs, le suivi des étapes clé de tous nos chantiers, quotidiennement, en seul clic, via l’application web Lisanet (RDV sur le prochain billet)

Écrit par Catherine le dans Lean Management

Relayer sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Pseudo

E-mail (non publié)

Site Internet

Votre commentaire

Veuillez recopier le code de sécurité : yqfx7c9mgz